Qui a inventé l'auto-agrippant ?

 

L’ingénieur suisse Georges de Mestral est l’inventeur de l’auto-agrippant, mieux connu sous le nom de "scratch" ou "velcro". Au cours d’une partie de chasse, il remarqua que des chardons s’étaient accrochés à son pantalon en velours ainsi qu’aux poils de son chien. C’est en analysant ces plantes prises dans les poils de son chien qu'il crée le ruban auto-agrippant velcro en 1941, cette bande adhésive composée d’une partie velours et d’une partie crochets. Le mot "velcro" est d’ailleurs la contraction des mots « velours » et « crochet ».

 

À l’époque comment aurait-il pu imaginer que cette découverte allait devenir l’une des cinquante inventions les plus importante du 20ème siècle !

 

En 1958, Jean Billarant, le fondateur d'APLIX, est l’un des premiers à produire et commercialiser en France ce système de fixation auto-agrippante très novateur. Il fonde Velcro France sous la licence de la société suisse, Velcro S.A.

 

En 1976, suite à l’expiration du brevet. Velcro France cesse son affiliation avec Velcro S.A et devient APLIX (idée d’Application et de Fixation).

 

George De Mestral inventeur de la bande auto-agrippante

 

 

Le ruban auto-agrippant : un parfait cas de biomimétisme !

 

À l’origine, le système auto-agrippant s’inspire de la nature. C’est un parfait cas de biomimétisme, la science qui consiste à imiter la nature pour créer de nouvelles technologies ! En effet, la bardane est une plante dont les fruits sont munis de crochets destinés à faciliter la dispersion des graines en s’accrochant à tout ce qui passe près d’eux. C’est en analysant ces plantes prises dans les poils de son chien après une promenade que George de Mestral a créé en 1941 le ruban Velcro, cette bande adhésive composée de 2 parties qui s'agrippent : le velours, couvert de minuscules boucles de plastique, reproduit le poil des animaux et les crochets, les fruits de bardane. 

 

 

origine du velcro ruban auto-agrippant

 

 

Les bandes auto-agrippantes : comment ça marche ?

 

La fermeture auto-agrippante est composée de 2 parties

  • Une partie agrippante composée d’éléments en forme de crochets, de champignons ou de harpons. Ces éléments font appel aux technologies du tissage, de l’extrusion ou de l’injection. 
  • Une contrepartie composée de boucles. Ces éléments font appel aux technologies du tissage, du tricotage ou du non-tissé. 

 

La fermeture est obtenue par l’engagement des 2 parties : la partie agrippante pénètre dans la boucle. À l'ouverture, les crochets s’ouvrent et libèrent la boucle. Ils reprennent ensuite leur forme initiale, ce qui permet de réutiliser le système des milliers de fois sans qu’il perde son adhérence.

 

Ces 2 éléments s’associent pour former une fermeture ajustable. Les performances de la fermeture en termes de longévité, d’accrochage et de résistance à l’ouverture varient selon : 

  • la forme de l’élément agrippant : crochet, champignon ou harpon
  • la construction de la boucle : densité, texture et taille des filaments

 

ruban auto-grippant velcro

 

ruban auto-agrippant velcro

 

 

Découvrez notre gamme de rubans auto-agrippants

 

Nos rubans auto-agrippants constituent une alternative face aux méthodes traditionnelles de fixation et fermeture. Ils se fixent très facilement tout en offrant des performances d'accrochage surprenantes! APLIX a développé une large gamme de bandes auto-agrippantes de très haute qualité pouvant répondre à de nombreux critères d’application comme la force de fixation pour des objets plus ou moins lourds, la longévité jusqu'à 10 000 cycles, la résistance au feu, la résistance aux UV ou à l'humidité... Nous proposons également une gamme de rubans auto-agrippants très doux, tricotés ou en non-tissés, pour offrir du confort sur des marchés comme la couche-culotte ou le médical.

En savoir +

 

ruban auto-agrippant velcro fixation aplix